CARENCE EN FER CARENCE DE VIE

A PROPOS DE L'HÉMOCHROMATOSE

LE  TRAITEMENT NATUROPATHIQUE DE L'HÉMOCHROMATOSE
   TROP  DE  FER ...?


L'hémochromatose est une maladie « dite » génétique, où la mutation d'un gène entraîne un défaut en hepcidine. L'hepcidine est l'hormone qui régule l'absorption du fer. Depuis la découverte du rôle de cette hormone associée à une enzyme pancréatique, on pense tout connaître de cette maladie. Il n'en est rien.

 

Tout d'abord, être porteur du gène défectueux ne signifie pas développer forcément une hémochromatose… !  Ensuite le développement de la maladie est totalement  différent d'un individu à l'autre et va dépendre des facteurs environnementaux et de l'hygiène de vie du patient.  Des facteurs que l'on se hâte d'oublier dans le traitement de la maladie. Enfin, le traitement proposé se réduit à des « saignées », traitement moyenâgeux qui se contente de réduire « artificiellement » le taux de ferritine sanguin. Ce traitement a peu de chance de mobiliser du fer oxydé, stocké dans le foie ou d'autres viscères et a surtout de grandes chances d'abréger la vie des patients avant que la pathologie ne le fasse.

 

  Il faut aborder l'hémochromatose d'une manière élargie, en l'incluant dans un fonctionnement hépato-pancréatique. On peut alors proposer un traitement hygiéniste, avec une régulation alimentaire, (Il faut éviter tout ce qui agresse le foie notamment le café, les produits laitiers et l'excès de matières grasses animales ou hydrogénées).

 

 Les personnes souffrant d'hémochromatose ont souvent un tempérament « rentré », ayant des difficultés à exprimer leur nervosité intérieure. L'énergie est comprimée, « rentrée », et entraîne un mauvais fonctionnement hépato-pancréatique.

  On utilisera évidemment la phytothérapie ( voir ci-dessous ) pour faciliter le travail hépato-pancréatique. L'activité physique est toujours bénéfique, de même que toutes les techniques permettant une bonne respiration.

 

  Les résultats d'un traitement naturopathique pour traiter l'hémochromatose sont excellents. Ils permettent de stabiliser rapidement le taux de ferritine à des limites acceptables (entre 300 et 600 pour un homme et entre 200 et 400 pour une femme) et d'éviter de recourir aux « saignées ». Les saignées épuisent l'organisme, et en aucuns cas ne doivent être un traitement à long terme.

 L'approche naturopathique de cette maladie a fait ses preuves et devrait être reconnu en l'état actuel des connaissances médicales.

 

 

  Principales plantes activant l'activité du foie :

-       Les camomilles, romaines et matricaires

-        La racine de pissenlit

-        Le jus de radis noir et l'extrait de feuilles d'artichaut

-        La racine de curcuma

-         L'extrait de chardon marie dosé en silymarine

-         L'extrait de desmodium

 

L'amertume est le principe du foie activant son métabolisme. Consommez régulièrement légumes et plantes amers.



17/08/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres